Tour à piler

Visite d'une distillerie du Calvados

Visite d'une distillerie du Calvados : la distillerie du père Magloire

Il y a des lieux qui paraissent incontournables lorsque l'on visite la Normandie et qui plus est, le Calvados.
Seulement voilà, c'est souvent le cordonnier le + mal chaussé.
Je viens de réparer un manque dans ma culture locale, de quoi animer les conversations mondaines 😉
Sans être incollable, j'avoue que la visite de la distillerie du Père Magloire m'a permis d'y voir plus clair sur la production locale et le savoir-faire ancestral.

Je précise que cet article n'est pas sponsorisé, je suis venue incognito.
C'est une illustration du savoir-faire ancestral du territoire dans lequel je vis.
Cette enseigne fait d'ailleurs partie d'un groupe qui comprend notamment 3 autres marques de distilleries du Calvados.

Qui est le père Magloire ?

pere-magloireL'image du Père Magloire (un homme vêtu en costume normand avec un bonnet "de nuit").
Le père Magloire fut en fait un prête-nom. Ce n'est pas lui qui a produit le Calvados à l'origine de cette distillerie.
Il a signé un contrat pour l'exploitation de son nom et son image puis a disparu.
La véritable exploitation fut réalisée par Debrise-Dulac.

De nombreuses légendes tournent autour de la disparition du père Magloire suite à la signature du contrat : certains disent qu'il est parti en Amérique, inventer le whisky. D'autres pensent qu'il a fini ivre mort dans un fossé ...

Visite du musée des outils normands

Au départ, on commence par découvrir le musée des outils normands.
Les outils sont étiquetés car ce n'est pas toujours simples de deviner leur utilité.
Il y a des outils agricoles et de la vie courante : baratte à beurre, outils pour labourer , pour fabriquer des couverts, des fers à friser, une maquette de Galion ...
Cette première visite est libre. Il y a pas mal de choses à voir.
Je recommande donc de venir un bon quart d'heure avant l'heure de réservation de votre visite.

Galion El Calvador

Maquette du Galion El Calvador

Le bâtiment abrite une deuxième pièce dans laquelle on découvre une magnifique tour à piler toute en bois (rarissime). Les pommes y sont insérées entières et écrasées.
Les pommes à cidre sont bien différentes de la pomme de table. Elles sont plus petites et ont la particularité d'être riches en tanins.
Il existe plus de 700 variétés de pommes du pays d'Auge, certaines sont douces, d'autres amères.

Pressoir

Tour à piler en bois

A ce stade, contrairement à ce que l'on pourrait penser, il n'y a pas de jus. On obtient juste une purée de pommes avec ses pépins et la peau.

Le jus est extrait dans un deuxième temps dans le pressoir.
On y extrait le jus et on enlève ainsi pépin et peau , puis on laisse macérer jusqu’à obtenir du cidre moins de 7 jours.

Pressoir

Pressoir

 

Visite de la distillerie

On suit le parcours du cidre ainsi produit en se rendant dans la distillerie.

Alambic

Alambic

Ici on procède à une double distillerie dans un alambic à repasse. C'est une des particularités du Calvados Pays d'Auge (fabriqué dans un périmètre de 25KM/30kmautour de Pont l’Evêque).

La coloration du Calvados se fait dans les fûts. Il y a des fûts de plusieurs tailles. Ils jouent des rôles bien différents.

Futs

Grands fûts

 

Futs

"petits" fûts

Dans les grands fûts, le Calvados venant de la double distillation arrive à 60 degrés.
On ajoute alors de l’eau sans oligoélément pour le baisser à 40 degrés.

Le futur Calvados est mis ensuite dans des plus petits fûts pour acquérir encore plus de goût.
On notera que tout est toujours fabriqués en France : les alambics, les fûts, les pommes , les étiquettes …

La visite de la distillerie est également olfactive comme on peut aisément le deviner.
On y devine la part des anges ...
Qu’est-ce que c’est ?
Pendant toute la durée du vieillissement, le degré alcoolique va ainsi progressivement diminuer par évaporation, c'est ce qu'on appelle la part des Anges. Chaque année, le Calvados perd 2 % qui s’évaporent dans l'air.

Appelations et correspondances

Chaque Maison a ses appellations.
En ce qui concerne le père Magloire, les voici :

Calvados de tous les âges

Calvados de tous les âges - appellations - on voit l'évolution de la coloration du Calvados au cours des âges

La fine = 2 ans 'âge
VSOP = 4 ans
XO = 9 ans chez le père Magloire (hors d’âge)
20 ans comme on le devine ...
Il s'agit en fait de 20 ans et + .... En effet, il s'agit toujours de mélange de Calvados. C'est au maître de Chais d'élaborer la bonne "recette". L’appellation tiendra toujours compte du plus jeunes des alcools insérés.

Bureau originel du Maître de Chais

Bureau originel du Maître de Chais

 

Projection d'un film de présentation de l’exploitation et du savoir faire

Filmé en 2000, cette présentation a un ton un peu trop didactique et un rendu un peu kitch.
La volonté est de jouer à fond la carte terroir mais les plus jeunes y verront un côté passéiste et décrocheront sans doute un peu vite.
Pourtant le message est clair et illustré. Il explique impeccablement le processus de la distillation (ce qui n'est pas le plus simple).

Quelques chiffres

L'export représente plus de 60 % de la production.
Le 2ème pays consommateur après la France est l’Allemagne.
Il existe des boutiques dans plusieurs pays dont le canada et les Etats-Unis.

Fin de la visite, la boutique

2 bouteilles particulières à découvrir … au moins avec les yeux :

  • Isadora en hommage à la danseuse Isadora Duncan
  • Et Le secret … que vous découvrirez en vous rendant sur place !

Vous aurez le droit à deux verres de dégustation par personne.
Nous avons testé un jeune Calvados. Celui-ci est généralement préféré par les femmes ... dixit notre accompagnateur.
Je fus pourtant l'exception qui confirme la règle! Le 20 ans d'âge a eu ma préférence ... plus goûtu ... moins brut ...
D'ailleurs quels sont les termes usités dans ce domaine ?
Dit-on que le Calvados a une jolie robe ? Ou plus cavalièrement ... de la cuisse ???

Au départ, j'étais bien + curieuse sur les techniques de fabrication du Calvados que sur le produit en lui-même, n'étant pas très adepte des alcools forts genre digestifs.
Si c'est votre cas (même après la dégustation de ce qui est considéré comme un Calvados de grande qualité), vous pouvez également tester une dégustation de cocktail à base de Calvados.
Nous avons testé un excellent cocktail très frais (Calvados, eau gazeuse, sucre de cane et jus de citron), un délice à consommer avec modération !
Voir recette ici: http://www.calvados-pere-magloire.com/cocktails-au-calvados.htm

Vous pouvez bien sûr l'apprécier dans le domaine de la cuisine (évitez de mettre un 20 ans d'âge hein ! ;))
Nombreuses sont les recettes à base de Calvados sur les blogs, que ce soit pour parfumer les desserts ou réhausser les sauces qui viendront agrémenter vos bons p'tits plats.

dégustation Calvados 20 ans d'âge

Dégustation Calvados 20 ans d'âge

Bilan des courses,

cette visite fut instructive et très clairement commentée par le sympathique Nicolas.
Cette visite se déroule dans un lieu magnifique, j'ai omis de le mentionner jusqu'ici.
Je ne mets volontairement pas toutes les photos que j'ai prises car l'important est tout de même de découvrir par soi-même.
Je suis repartie avec une bouteille de Calvados de 20 ans d'âge, une bouteille de cidre et des mignonnettes pour mes hôtes à l'étranger.

Infos pratiques :

Le prix de la visite est très correct : 3,30 euros.
Comptez presqu'une heure pour l'ensemble de la visite.
Il y a un parking et tout est accessible pour les personnes à mobilité réduite.
Sur le web : http://www.calvados-pere-magloire.com/

3 commentaires

Ecrire un commentaire